Alain Ballereau explore des territoires abstraits entre ombre et lumière, opacité et transparence, en errance entre eau, ciel et terre…

La souplesse et la légèreté de ses grands papiers krafts encollés qu'il travaille au sol, facilitent les manipulations à bout de bras...

Sa peinture lyrique s’élabore de strates vibrantes, entre rapidité du geste et vigilance, pour tendre à l'essentiel.

Nous déambulons dans ses espaces, interrompus seulement par la limite du support, et les lieux se succèdent, comme au fil de la marche.